Texte

Vayikra : l’enseignement des sacrifices

Résumé

Ce cours axé sur la Parachat Vayikra met l’accent sur quelques enseignements fondamentaux concernant les sacrifices et les lois qui s’y rapportent. Ces enseignements sont issus de passages du Midrach, de la Michna et du Talmud que nous étudierons sur texte. Bien que nous ne puissions pas offrir de sacrifices de nos jours, les leçons de vie que nous en tirons restent toujours d’actualité. Nous apprendrons, notamment à travers l’exemple de l’offrande du pauvre, que la qualité de l’intention a bien plus d’importance que le contenu même de l’offrande. Nous nous pencherons également sur la finalité des sacrifices (qui nous est d’ailleurs révélée dans leur appellation hébraïque (קרבן →   להתקרב = s’approcher) : nous rapprocher de Hachem. Pour conclure, nous répondrons à la question suivante : qu’avons-nous aujourd’hui, en guise de remplacement des sacrifices ?

Savoir : Comprendre les enseignements importants qui découlent des sacrifices ; connaître l’importance accordée à l’intention et au but de l’offrande.

Identité : S’imprégner des valeurs qui sous-tendent les lois des sacrifices, notamment le respect du pauvre ; intégrer le principe stipulant que « la fin ne justifie pas les moyens » (un sacrifice ou tout autre objet servant à accomplir une mitsva, n’a de la valeur que si l’argent dépensé pour cela a été gagné en toute honnêteté). 

Compétences : Retenir les notions générales apprises sur les sacrifices ; être capable de les expliquer, et d’en déduire des leçons toujours d’actualité. 

Les élèves étudieront les textes en binômes, puis répondront aux questions de la fiche. En cas de besoin, ils feront appel à l’enseignant pour obtenir de l’aide. En fin de séance, l’enseignant fera le point en récapitulant les points essentiels (les 4 parties de l’unité). Il pourra également demander à quelques élèves d’exposer brièvement un élément fondamental du cours, ou de donner un exemple illustrant les enseignements tirés des textes étudiés.

Introduction : 

Récapituler les différentes catégories de Korbanot, et en profiter pour évaluer les pré-acquis des élèves (se baser sur l’introduction de l’unité de base).

Poser aux élèves les questions suivantes :

  • Quel Korban connaissez-vous ? 

  • Quelle est sa signification ?

  •  Dans quel contexte était-il offert ?

  • Pourquoi ?

Déroulement de l’activité : 

Les élèves étudieront en binômes les textes fournis dans l’unité de base, et répondront aux questions suivantes (ainsi qu’à celles de la fiche) :

  1. L’intention d’agir pour D.ieu, Léchem Chamayim (pages 1 et 2 de l’unité de base)

  • Quel est le sens du terme Ola ? Pourquoi ce sacrifice est-il désigné ainsi ?

  •  Quelle est la racine du mot KORBAN en hébreu ? (קרב) Quel est son sens ?  (« Proche »)

  • Question facultative : quel autre terme peut-on former à partir de la même racine ? הקרבה (se sacrifier, donner de sa personne)

  1. Le sacrifice du pauvre (page 3 de l’unité de base)

  • Quel est le terme spécifique employé pour l’offrande du pauvre ? Qu’en déduisons-nous ?

  1. Une mitsva effectuée grâce à une avéra (pages 3 et 4 de l’unité de base)

  2.  La prière (page 4 de l’unité de base)

Conclusion :

Faisons le bilan :

Demander aux élèves ce qu’ils ont retenu du cours. L’enseignant les laissera s’exprimer sur les notions acquises, et sur ce qui les a touchés et sensibilisés personnellement. Il pourra les guider en leur fournissant des mots clefs en guise de rappel. Les élèves pourront également répondre aux questions suivantes :

  • Qu’avons-nous appris concernant l’intention à avoir quand on apporte un sacrifice ?

  • Pourquoi ADAM (en se référant à Adam Harichone) est-il évoqué ?

  • Que déduisons-nous de l’offrande du pauvre ?

Pratique de la « narration » : choisir judicieusement une « histoire à raconter », dotée d’un message percutant :

Demander à deux élèves de se porter volontaires, et de préparer pour le prochain cours une histoire ou une expérience personnelle illustrant l’un des enseignements appris.

Suggestion :

Afin d’illustrer le principe stipulant que « la fin ne justifie pas les moyens », raconter l’histoire de Dama ben Nétina qui n’a pas réveillé son père, même lorsque des Sages sont venus lui acheter une pierre précieuse pour le ‘Hochen du Cohen Gadol.

Bienvenue sur le nouveau site internet de Lamorim-UnitEd !

Notre site internet commence tout juste son voyage, et nous ajouterons régulièrement de nouveaux contenus, fonctionnalités et ressources.

Nous vous invitons à revenir sur notre site et à suivre son évolution !