Text

L’interdit de faire du lachone hara

Résumé

Le cours débutera par une brève présentation du Rav Israël Méir HaCohen, l’auteur du « ‘Hafets Haïm », qui au vu de la longueur de l’exil et des souffrances du peuple juif, jugea nécessaire d’écrire un ouvrage détaillant les halakhot liées au lachone hara. Grâce à une étude en ‘havrouta du « Mekor Haïm », ainsi que par la mise en scène de différentes situations, les élèves découvriront les diverses interdictions liées à la parole : la rekhilout (colportage), le lachone hara (propos diffamatoires, ou propos causant du tort à autrui) et la otsaat chem ra (calomnie). Un récit illustrera l’interdit d’écouter du lachone hara. Les notions telles que « avak lachone hara », « le lachone hara constructif », et l’importance d’éviter les situations où l’on écoute/fait du lachone hara, seront également abordées au moyen d’illustrations. En conclusion, on lancera une opération « Paroles Positives » où les élèves proposeront diverses idées permettant de créer une ambiance de groupe agréable, tout en se renforçant mutuellement contre les écueils du lachone hara.

Pièces jointes à la leçons

Savoir : Connaître les interdits liés au lachone hara calomnie, propos causant du tort, propos diffamatoires, et colportage ; découvrir la notion de « avak lachone hara », et connaître le concept de « lachone hara constructif » ; prendre conscience de l’influence de la parole.

Identité : Intégrer le poids considérable de nos mots, et réaliser à quel point le bon usage de la parole peut contribuer à accroître la bienveillance dans les relations humaines en général, et au sein du peuple juif en particulier.

Compétences : Interpréter correctement la halakha ; identifier la halakha correspondant au cas traité.

Se référer au guide de l’enseignant « Sulamot » 

https://docs.google.com/document/d/1KPORJRDEi4gi1Nl6jdWN8BPKyGLiU5fi/edit#heading=h.gjdgxs

Il est recommandé d’utiliser pour cette unité la pratique pédagogique de “Storytelling”.

Référez-vous à l’unité sur “Le colportage et la médisance” dans les parachiot Tazria-Metsora: https://docs.google.com/document/d/1QuI7S0Ia1QZnm7hdKFeHchA3pvAZxsfx/edit#heading=h.gjdgxs 

Lancer un projet annuel où chaque semaine, un élève proposera une idée à appliquer concernant l’opération « Paroles Positives », et enseignera une halakha qu’il illustrera brièvement par un exemple. La semaine d’après, effectuer un petit bilan auprès des élèves en leur demandant : « Avez-vous été confrontés à cette situation ? » « Quel effet positif/négatif avez-vous observé autour de vous (qu’il s’agisse de vos paroles, ou des paroles qu’on vous a adressées) ? »

Bienvenue sur le nouveau site internet de Lamorim-UnitEd !

Notre site internet commence tout juste son voyage, et nous ajouterons régulièrement de nouveaux contenus, fonctionnalités et ressources.

Nous vous invitons à revenir sur notre site et à suivre son évolution !