Texte

Les aliments interdits

Résumé

Ce cours porte sur l’un des thèmes abordés dans la Parachat Chemini, à savoir : les aliments interdits. En se référant à des psoukim de la Torah accompagnés de leurs commentaires, cette unité offre un tour d’horizon complet sur ce sujet. Les élèves seront répartis en binômes, et commenceront par découvrir les lois alimentaires qui étaient en vigueur avant le don de la Torah, puis celles qui furent prescrites à l’époque du don de la Torah, et qui sont restées valables jusqu’à aujourd’hui. Les élèves étudieront d’abord les signes de pureté des mammifères, puis des poissons, et enfin des oiseaux. Pour finir, ils analyseront les raisons sous-tendant cette mitsva, ce qui les aidera à mieux comprendre ces lois et à les assimiler.

Savoir : Connaître les signes de pureté des mammifères, des poissons, et des oiseaux. Découvrir les lois alimentaires qui étaient en vigueur à l’époque d’Adam Harichone, puis celles qui furent prescrites à Noa’h après le déluge. Connaître les principales raisons sous-tendant les lois de Cacherout apprises dans cette unité.

Identité : Accroître la sensibilisation des élèves vis-à-vis des lois de la Cacherout, à travers l’étude de ces lois et des raisons qui les sous-tendent.

Compétence : Être capable d’expliquer les signes de pureté des mammifères, des poissons et des oiseaux, en citant des exemples concrets ; apprendre à être vigilant avant de consommer un produit alimentaire manufacturé (vérifier la composition, se référer à la liste de produits cachers / s’assurer de la présence d’un label de Cacherout).

 

Introduction :

Présentation du sujet, et évaluation des connaissances générales des élèves

Éveiller l’intérêt des élèves en leur demandant s’ils connaissent les critères de Cacherout des différentes espèces (mammifères/poissons/oiseaux). Noter au tableau les éléments de réponse pertinents qui seront complétés au fur et à mesure de la leçon.

(Suggestion : il serait bon de préciser le fait qu’il ne suffit pas de disposer d’un animal pur pour pouvoir le manger : en effet, il existe également d’autres lois importantes liées à l’abattage rituel, à la procédure de cachérisation de la viande, etc.)

Déroulement de l’activité :

Les élèves étudieront en binômes le contenu de chaque sous-partie, et répondront par écrit aux questions. À la fin de chaque sous-partie, l’enseignant interrogera oralement quelques élèves qui répondront chacun à une question. L’enseignant s’assurera que les réponses sont exactes, en les reformulant si nécessaire, et en inscrivant au tableau les notions essentielles à retenir.

Voici la liste des différentes sous-parties :

  1. Avant le don de la Torah (page 1 de l’unité)

  2. Après le don de la Torah (page 2 de l’unité)

  3. Les signes de pureté des mammifères (page 2 de l’unité)

  4. Les signes de pureté des poissons (page 2 de l’unité)

  5. Les signes de pureté des oiseaux (page 3 de l’unité) 

  6. Les raisons sous-tendant cette mitsva (page 4 de l’unité) 

Conclusion

Faire le bilan

Qu’avons-nous retenu ?

Revenir sur les notions essentielles, et récapituler ce qui a été noté au tableau tout au long de la leçon. Penser à faire participer le maximum d’élèves, en évitant d’interroger ceux qui ont déjà pris la parole.

Mise en pratique : → Demander aux élèves d’effectuer des recherches pour se procurer des images/photos/illustrations d’animaux. L’enseignant peut établir une liste de mammifères, de poissons et d’oiseaux, en y incluant des animaux peu connus, puis distribuer cette liste aux élèves.

Une fois les images réunies, les élèves les classeront en deux catégories : les animaux autorisés à la consommation, et ceux qui ne le sont pas.  Ils les accrocheront ensuite dans leur salle de classe en les disposant joliment.

Bienvenue sur le nouveau site internet de Lamorim-UnitEd !

Notre site internet commence tout juste son voyage, et nous ajouterons régulièrement de nouveaux contenus, fonctionnalités et ressources.

Nous vous invitons à revenir sur notre site et à suivre son évolution !