Résumé

Nous allons aborder dans cette unité le premier thème évoqué dans la Parachat Béhar : la mitsva de la Chemita. Ce cours propose un tour d’horizon complet sur le thème de la Chemita, en l’agrémentant de textes de la Torah, de commentaires, et de questions de compréhension. Dans un premier temps, nous étudierons la signification du « repos de la terre » et ses implications, puis nous verrons de quelle façon les récoltes doivent être « abandonnées ». Nous nous pencherons ensuite sur les raisons qui sous-tendent la mitsva de la Chemita. Et pour finir, nous évoquerons la sainteté des fruits de la Chemita et les interdictions qui en découlent, en particulier le fait que ces fruits ne peuvent ni être détruits ni être commercialisés. 

Les élèves devront parcourir l’unité jusqu’au bout pour découvrir la solution de distribution idéale pour ces fruits !

Ils étudieront ces textes en ‘Havrouta, et pourront consolider leurs acquis en fin de séance en répondant à un quiz.

SAVOIR : Connaître la signification de la « Chemita », et citer les trois commandements principaux qui s’y rapportent.

IDENTITÉ : Assimiler le message essentiel véhiculé à travers la mitsva de la Chemita, à savoir l’importance de la générosité, fondée sur le fait que nos possessions appartiennent avant tout à Celui qui nous les a accordées.

COMPÉTENCES : Être capable d’expliquer les différentes lois de la Chemita, et savoir les mettre en pratique.

Introduction

Présenter les différents thèmes abordés dans cette Paracha / ces Parachiyot (se référer à l’introduction de l’unité de base).

Puis, faire une introduction aux lois de la Chemita :

1ère étape :

S’intéresser aux connaissances préalables des élèves : pour ce faire, on leur posera quelques questions qui permettront à la fois d’attirer leur attention et de vérifier leurs connaissances générales sur le sujet. Noter au tableau les informations pertinentes, sans oublier de féliciter les élèves qui fournissent de bonnes réponses. Voici quelques exemples de questions à leur soumettre :

Avez-vous entendu parler de la Chemita ? De quoi s’agit-il ? Où cette mitsva s’applique-t-elle ? À quelle fréquence l’année de la Chemita a-t-elle lieu ?…

2ième étape : 

L’enseignant exposera clairement et succinctement les trois principaux commandements inhérents aux lois de la Chemita, puis il demandera à un ou deux élèves de les reformuler.

Déroulement de l’activité

L’enseignant proposera aux élèves d’étudier cette unité en ‘Havrouta. (Les instructions relatives à cette méthode pédagogique figurent sur la page Internet de la fiche.) S’il ne dispose pas de suffisamment de temps, il répartira la classe en deux groupes ; chaque groupe recevra une moitié de l’unité à étudier (2 pages), et devra répondre oralement aux questions. Durant la séance, l’enseignant passera entre les tables pour vérifier si l’étude se déroule bien, et si le contenu de l’unité est bien compris. Pour inciter les élèves à étudier sérieusement, l’enseignant peut d’emblée leur annoncer qu’un quiz (à l’écrit) clôturera la séance, et qu’un prix sera décerné aux élèves qui fourniront le plus grand nombre de bonnes réponses.

1. Le repos de la terre (pages 1 et 2 de l’unité)

En s’appuyant sur le commentaire de Rachi, expliquer ce que signifie « mettre la terre en jachère » et « abandonner les récoltes ».

2. L’abandon des récoltes (pages 2 et 3 de l’unité)

Concrètement, comment savons-nous si le propriétaire nous autorise à faire la cueillette dans son jardin pendant la Chemita ?

3. Les raisons sous-tendant la mitsva de la Chemita (page 3 de l’unité)

Parmi les raisons énumérées dans l’unité, quelle est celle qui vous parle le plus ? Expliquez votre choix.

4. La sainteté des fruits (page 3 de l’unité)

Question facultative : Connaissez-vous d’autres situations dans lesquelles un fruit, un animal, ou un autre produit peuvent être empreints de sainteté ?  (Ceux qui sont réservés aux Bikourim, aux Korbanot, aux Maasserot… ou encore le prélèvement de la ‘Hala.)

5. L’interdiction de vendre les fruits de la Chemita (page 4 de l’unité)

En vous référant au dernier encadré de l’unité, expliquez de quelle façon les fruits de la Chemita peuvent être distribués au grand public.

6. L’interdiction de détruire les fruits de la Chemita (page 4 de l’unité)

Quelles sont les utilisations permises des fruits de la Chemita, et quelles en sont les utilisations interdites ?

Conclusion

« Faites le Bilan »

Les élèves exprimeront leur point de vue sur le sujet, en répondant aux questions suivantes :

À votre avis, est-ce facile ou difficile de respecter la Chemita ?  Est-ce plus facile / plus difficile que de fermer un magasin le Chabbat ? Quelle qualité particulière doivent détenir les agriculteurs qui respectent les règles de la Chemita ? Si vous étiez agriculteurs, qu’auriez-vous fait pendant la Chemita ? Comment auriez-vous distribué intelligemment vos produits agricoles ?

Quiz : 

  • Quel est le sens premier du mot « Chemita » ?

  • En quelle année a eu lieu la dernière Chemita ? En quelle année aura lieu la prochaine Chemita ?

  • Pour respecter la Chemita, suffit-il de laisser la terre au repos, et de ne pas y toucher tout au long de la 7ème année ? Justifiez votre réponse.

  • Quelles sont les quatre actions interdites par la Torah durant l’année de la Chemita ?

  • Que doit faire le propriétaire d’un domaine agricole et/ou d’arbres fruitiers pendant l’année de la Chemita ?

  • Comment rendre son champ « hefker » ? a) Selon la Torah ? b) Selon nos Sages ?

  • Un propriétaire de produits agricoles est-il autorisé à cueillir les fruits de ses arbres pour sa propre famille ? Expliquez votre réponse.

  • À quelle(s) autre(s) mitsva(vot) la Chemita vous fait-elle penser ? Citer une ou plusieurs caractéristiques communes.

  • Que font les agriculteurs pendant l’année de la Chemita ?

  • Quelles sont les vertus que nous enseigne la mitsva de la Chemita ?

  • Pour quelle raison les fruits de la Chemita ne peuvent-ils pas être commercialisés ?

  • Sommes-nous autorisés à cuire des fruits de la Chemita que nous avons l’habitude de consommer frais/crus ?

  • Est-il permis d’utiliser des fruits de la Chemita pour fabriquer des produits cosmétiques ou des teintures ?

  • En quoi les lois de la Chemita peuvent-elles concerner les Juifs vivant en dehors d’Israël ?

  • Est-il permis de laisser délibérément des fruits de la Chemita se détériorer ?

  • Quel est le rôle du Otsar BeitDin ? Est-il autorisé à percevoir des bénéfices sur la vente de produits agricoles ayant poussé pendant la Chemita ? Expliquez votre réponse.

Bienvenue sur le nouveau site internet de Lamorim-UnitEd !

Notre site internet commence tout juste son voyage, et nous ajouterons régulièrement de nouveaux contenus, fonctionnalités et ressources.

Nous vous invitons à revenir sur notre site et à suivre son évolution !